La Semaine de 04 Heures

Le 18 septembre 2011, dans Bons Livres, par Hugues

Arbre-de-vie

La Semaine de 04 HeuresLa Semaine de 04 Heures 🙂

La semaine de 04 Heures de Tim Ferriss c’est l’Alchimiste de Paulo Coelho en version cahier Pratique. La Bible des nouveaux Bienheureux. (Bienheureux étant le terme employé par Tim tout au long du livre pour désigner ceux qui font dorénavant passer la qualité de Vie devant la Quantité.) Tout un programme. Un ouvrage Exceptionnel, pour ne pas dire indispensable. Véritable manuel de Survie pour tout électron Libre. A consulter en Urgence et à consommer sans Modération ! Contrairement à l’alcool et autres opiacés, l’abus de Liberté est Positif pour la Santé 🙂

A Propos de Tim : Timothy Ferriss dirige une entreprise multinationale externalisée aux quatre coins du monde. Depuis 2003, il est professeur invité à l’université de Princeton, où il présente l’entreprenariat comme vecteur d’un nouvel art de vivre. La première édition de la Semaine de 04 heures lui a valu d’être classé parmi les best-sellers aux USA, interviewé par les plus grands médias et publié dans 35 pays.

Résumé de dernière de couverture : Travaillez moins, gagnez plus et Vivez Mieux ! Vous rêvez d’échapper à la routine du métro-boulot-dodo, de gagner de l’argent sans vous épuiser à la tâche, ou tout simplement de vivre mieux en travaillant moins ? Alors voici ce que vous apprendra ce livre. (1) Comment vous organiser pour gagner en un mois, à raison de 04 heures par semaine, le salaire que vous gagnez jusqu’à présent en un an. (2) Comment rejoindre les Nouveaux Bienheureux, qui réalisent leurs rêves et jouissent de la vie sans attendre une hypothétique retraite. Plus de bon temps, plus d’argent, plus de mobilité : ce livre est un véritable manifeste pour un changement radical de mode de vie. La recette de Timothy Ferriss est fondée sur sa propre expérience. Il vous démontrera qu’il est possible de diviser par deux sa masse de travail en identifiant les tâches essentielles et les plus rentables, d’utiliser l’assistanat à distance pour mettre en place un « management par l’absence », de cultiver l’ignorance sélective grâce à une diète d’informations… Et ceci dans un unique but : mener une belle carrière d’entrepreneur en travaillant seulement 04 heures par semaine !

Un courrier que vous devez lire : Si vous ne savez pas très bien ou vous en êtes avec la vie, consolez-vous, nous sommes pas loin de sept milliards dans le même cas. Et tout devient beaucoup plus facile une fois que vous avez pris conscience que la vie n’est ni un problème à résoudre ni un jeu qu’il faut gagner. Si vous êtes trop déterminé à emboîter les unes dans les autres les pièces du puzzle qui n’existe pas, vous passez à côté du Vrai Sens de la Vie. Dès lors que vous admettez qu’il n’y a de règles et de limites que celle que nous nous fixons nous-mêmes, la quête encombrante de la réussite disparaît au profit d’une légèreté sensible. Alors, osez et ne vous préoccupez pas de ce que pensent les autres. De toute façon, cela ne leur arrive pas aussi souvent que vous le croyiez.

Esprit de Qualité :-)))

Le temps de Danser :

Vous avez déjà,
Regardé des enfants sur un manège ?

Écouté le clapotis,
De la Pluie ?

Suivi le vol fantasque du papillon ?
Ou contemplé le soleil dans la nuit qui pâlît ?

Moins vite.
Dansez moins vite.

Le temps est compté.
Et la musique ne durera pas toujours.
Traversez-vous chaque journée,
Sans même y penser ?

« Comment vas-tu ? » demandez-vous,
Mais écoutez-vous la réponse ?

La journée finie,
Vous allongez-vous dans votre lit,

La tête bruissante,
De mille et une choses à faire encore ?

Moins Vite.
Dansez moins vite.

Le temps est compté.
Et la musique ne durera pas toujours.

Déjà dit à vos enfants,
On verra demain ?

Et tout à votre hâte,
N’avoir pas perçu leur tristesse ?

Avez-vous laissé,
Mourir une amitié,

Parce que vous n’aviez jamais le temps,
D’appeler pour dire bonjour ?

Moins vite,
Dansez moins vite.

Le temps est compté.
La musique ne durera pas toujours.

A courir aussi vite,
Vous perdez le plaisir du voyage.

Chaque journée avalée les yeux fermés,
Est un cadeau qu’on jette sans même l’avoir ouvert.

La vie n’est pas une course,
Prenez le temps de danser.

Écoutez la musique,
Avant que la chanson ne s’achève.

« L’adversité ne forge pas le caractère, elle le révèle »

Ce qui compte, c’est le nombre de personne qui comprennent, pas celles qui ne comprennent pas. Si vous avez une opinion bien arrêtée et fondée, ne la gardez pas pour vous. Essayez d’aider les autres et de rendre le monde meilleur. Si vous vous mettez en quatre pour faire des choses intéressantes, attendez-vous à ce qu’un petit pourcentage de la population trouve toujours le moyen de se sentir visé. Qu’ils aillent au diable. On ne dresse pas de statues aux critiques.

Hyperactivité versus productivité – La règle des 80/20 ou loi de Pareto : Être occupé n’est pas productif. Oubliez donc l’éthique du surmenage « j’ai créé une start-up, je suis débordé » – privilégiez l’analyse. La loi des 80/20, également connue sous le nom de loi de Pareto, veut que 80% de vos résultats soient générés par 20% de vos activités. Une fois par semaine, arrêtez d’éteindre des incendies pendant une après midi et faites vos calculs pour vérifier que vos efforts portent bien sur les zones à hauts rendements : quels 20% de vos clients/produits/régions produisent 80% du profit ? Quels sont les facteurs qui pourraient l’expliquer ? Investissez pour dupliquer vos points forts au lieu de réparer tous vos points faibles.

Débusquer la peur déguisée en optimisme : La peur avance sous de multiples Visages et nous l’appelons rarement par son nom. C’est que la peur… Fait plutôt peur. La plupart des êtres humains doués d’intelligence la déguisent en autre chose : le déni d’optimiste. La plupart de ceux et celles qui évitent de quitter leur emploi entretiennent l’idée que leur situation s’améliorera avec le temps ou les augmentations de salaire. Idée qui semble pertinente et constitue une hallucination tentante lorsqu’un boulot est juste ennuyeux ou peu motivant. L’enfer, lui, oblige à agir mais tout ce qui se situe en deçà peut être supporté pourvu qu’on y mette ce qu’il faut de rationalisation intelligente. Pensez-vous réellement que les choses vont s’améliorer ou prenez-vous vos rêves pour une réalité, bonne excuse pour ne pas agir ? Quand on est confiant dans un avenir plus radieux, se pose-t-on réellement des questions ? Généralement pas. C’est la peur de l’inconnu déguisée en optimisme. Êtes-vous plus heureux aujourd’hui qu’il y a un an, un mois ou une semaine ? Non ? Eh bien dites-vous que les choses ne s’amélioreront pas toutes seules ! Il est grand temps d’arrêter de vous voiler la face et de préparer le grand saut. Sauf à finir comme James Dean, votre vie sera LONGUE : 09 h-19 h pendant quarante à cinquante ans de vie professionnelle, c’est un sacré bout de temps à vous morfondre si la cavalerie n’arrive pas. En gros 500 mois de bagne. Combien vous en reste-il à accomplir ? Il est probablement temps de briser vos chaînes !

Se débarrasser des démons – La liberté émotionnelle : Être réellement libre ne se résume pas à disposer de suffisamment de temps et d’argent pour faire ce que l’on veut. On peut posséder l’un et l’autre et être prisonnier d’une vie de fou – comme beaucoup ne l’ignorent pas. Le seul moyen d’échapper aux griffes d’une culture obsédée par la vitesse, la taille et le paraître est de se libérer des dépendances qu’elle a précisément contribué à créer.

Mon petit mot de fin : L’homme raisonnable s’adapte au monde ; l’homme déraisonnable s’obstine à essayer d’adapter le monde à lui-même. Tout progrès dépend donc de l’homme déraisonnable – Georges Bernard Shaw.

Amicalement,

Hugues 😉


500-minimum-Bouton

« Si vous avez l'impression d'être trop petit pour pouvoir changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique et vous verrez lequel des deux empêche l'autre de dormir.» Dalaï-Lama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Référencement


Graphisme


Synergie